Appel à manifestation d’intérêt « Postes FONJEP Jeunes » Nouvelle-Aquitaine

Vie associative

Le gouvernement a mis en place, dès mars 2020, des mesures spécifiques et générales
pour appuyer les acteurs impactés par la crise de la COVID-19. Tout au long de l’année
2020, le monde associatif a pu avoir accès, aux côtés des autres acteurs, aux mesures de
soutien mis en place (chômage partiel, prêt garanti par l’Etat, Fonds de solidarité…). Le
monde associatif a par ailleurs bénéficié de mesures adaptées à sa spécificité.
Le plan de relance consécutif de cette crise contient également des mesures génériques et
spécifiques.
 

Publié il y a 4 mois

Dernière mise à jour le 18 mai 2021

« Postes FONJEP Jeunes » Nouvelle-Aquitaine

Dans ce cadre, le gouvernement met en place, au niveau national, le dispositif « Postes
FONJEP Jeunes », doté de 2000 unités de subventions d’un montant de 7 164 € (1000
postes en 2021, 1000 postes en 2022). Inscrit dans le Plan de relance du gouvernement, cet
appel à projet s’inscrit dans le dispositif #1jeune1solution. Il répond à un double objectif : renforcer l’action associative et soutenir l’emploi des jeunes.L’appel à manifestation d’intérêt régional est ouvert à compter du 01/01/2021 jusqu’à épuisement des stocks de FONJEP disponibles.


1. Quelles sont les associations bénéficiaires ?


Cette aide est ouverte à toutes les associations d’utilité sociale, notamment dans les
champs de l’éducation, de l’animation, de l’engagement ou de la cohésion sociale. Il a pour
objet d’aider à la pérennisation des projets associatifs. L’ensemble des secteurs associatifs
relevant de missions d’intérêt général est concerné, notamment l’éducation populaire, le
social, le sport, la culture et l’environnement.
Les associations doivent être localisées dans la région Nouvelle-Aquitaine.

2. Quels sont les jeunes bénéficiaires ?

Les jeunes recrutés dans le cadre des postes « FONJEP Jeunes » doivent avoir entre 18 et
30 ans, quel que soit leur niveau de diplôme ou de qualification ou d’expérience.
Les associations présenteront, dans leur dossier de candidature, les modalités
d’accompagnement du salarié (tuteur, temps de formation internes dans l’association,
formations externes …).


3. Quels sont les emplois et les contrats de travail exigés ?


Les emplois concernés sont des emplois supplémentaires nouveaux dans les associations
ou des emplois libérés suite au départ d’un salarié.
Les contrats doivent être des contrats à durée indéterminée ou des contrats à durée
déterminée de plus de 12 mois. La durée de travail minimale doit être de 70 % du temps de
travail fixé par la convention collective ou l’accord de branche.
L’emploi ne doit pas faire l’objet d’une autre aide à l’emploi versée par l’Etat (emploi franc,
contrat de formation en alternance, emploi aidé, PEC…) mais il peut faire l’objet d’une aide à
l’emploi versée par une collectivité territoriale.
Le contrat de travail devra avoir été signé après le 1er janvier 2021. Dès le recrutement
effectué, la pièce d’identité du salarié concerné doit être transmise par l’association, en vue
de son intégration en annexe de la convention finale d’attribution de la subvention. La
convention FONJEP sera établie à partir de la date d’entrée en poste du salarié pour une
durée de 3 ans.


4. Quel est le montant de l’aide versée ?


Le montant de l’aide versée est de 7 164 € annuel pendant 3 ans. Pour 2021, l’aide est
proratisée en fonction de la durée de présence du salarié.
Cette unité de subvention versée par l’intermédiaire du Fonds de coopération de la jeunesse
et de l’éducation populaire (FONJEP) est simple (7 164 €) : elle ne peut pas être doublée, ni
diminuée. La subvention FONJEP Jeunes n’est pas renouvelable.
Le versement de l’aide commence à partir du 1er jour du contrat de travail du salarié.
Si le salarié quitte l’association, l’aide est suspendue. L’association doit obligatoirement
recruter un nouveau jeune de moins de 30 ans pour continuer à percevoir l’aide pendant la
période restante de la subvention (3 ans). L’évaluation se fera à la fin des 3 ans.


5. Les priorités régionales en Nouvelle-Aquitaine


Sur les associations prioritaires :
 Associations de moins de 3 salariés
 Associations répondant aux trois conditions du tronc commun d’agrément: objet
d’intérêt général, gouvernance démocratique et transparence financière.
Sur les titulaires des postes :
 Postes créés pour des jeunes éloignés de l’emploi, en situation de handicap, habitant
en ZRR ou QPV
 Postes créés pour des jeunes dans la continuité d’un parcours d’engagement citoyen
ou d’accompagnement.
Sur les missions éligibles :
 Les missions de soutien au développement de l’engagement, de l’éducation
populaire : animation socio-éducative, information jeunesse, médiation numérique,
transition écologique, mobilité, solidarité, sport, mixité et citoyenneté
 Les missions s’inscrivant dans des projets territoriaux partagés en réponse à des
enjeux d’éducation, d’animation ou de cohésion sociale

6. Comment candidater ?


Le dossier de demande de subvention doit être déposé via le site « compte asso »
lecompteasso.associations.gouv.fr en mentionnant l’intitulé : « Demande FONJEP
Jeunes Poste XXX»
Liste des pièces à préparer pour la demande :
· Fiche de poste
· Contrat de travail ou promesse d’embauche
· CV et pièces d’identité de la personne recrutée (dans la demande si déjà recrutée ou dès
le recrutement réalisé)
· Tout autre document que le demandeur jugera nécessaire à la demande
IMPORTANT : Ces pièces doivent être scannées dans un même document déposé à
l’étape 3 de la demande sur la ligne « Autre ».
En cas de difficultés, merci de prendre contact avec votre référent de proximité.
Pour plus de précisions, voir l’annexe.
7. Vos contacts :
Pour les associations régionales ou interdépartementales
+ questions techniques sur « Le Compte Asso »
Contacts : Florian SZYNAL : florian.szynal@jscs.gouv.fr
Pour les associations départementales ou locales
Pour la Charente
Contact : Cécile LE MASSON - 05 16 16 62 13 – cecile.le-masson@charente.gouv.fr
Pour la Charente-Maritime
Contact : Patricia BRESSANGE - 05 46 35 25 51 – patricia.bressange@charentemaritime.
gouv.fr
Pour la Corrèze
Contact : Bernadette VIGNAL – 05 87 01 90 22 / 91 01 – bernadette.vignal@correze.gouv.fr
Pour la Creuse
Contact : Mathilde SOTE – 05 55 41 72 55 – mathilde.sote@creuse.gouv.fr
Pour la Dordogne
Contact : Christelle MICHAUD – 05 53 03 66 02 – christelle.michaud@dordogne.gouv.fr
Pour la Gironde
Contact : Cédric PORRET – 05 47 47 47 64 – cedric.porret@gironde.gouv.fr
Pour les Landes
Contact : Yannick PURGUES – 05 47 87 73 21 – yannick.purgues@landes.gouv.fr
Pour le Lot et Garonne
Contact : Marion BERNERON – 05 53 98 66 52 – marion.berneron@lot-et-garonne.gouv.fr
Pour les Pyrénées-Atlantiques
Contact administratif - 05 47 41 33 51 – anne.gandrieau@pyrenees-atlantiques.gouv.fr
Contact (Pau): Jean LAVIGNE – 05 47 41 33 46 - jean.lavigne@pyrenees-atlantiques.gouv.fr
Contact (Bayonne) : Caroline SAUTET – 05 40 17 28 38 – caroline.sautet@pyreneesatlantiques.
gouv.fr
Pour les Deux-Sèvres
Contact : Renaud GAUTRON - 05 49 17 27 34 – renaud.gautron@deux-sevres.gouv.fr
Pour la Vienne
Contact : Patrick BALLON - 05 49 18 57 21 – ddcs-vie-associative@vienne.gouv.fr
Pour la Haute-Vienne
Contact: Marie-Laure PERRIN – 05 19 76 12 17 – marie-laure.perrin@haute-vienne.gouv.fr